Astronomie en combinaison spatiale

Je reviens tout juste d’une soirée astronomie que l’on a fait autour de la base… en combinaison spatiale bien sûr!! C’était super et j’avais vraiment l’impression d’être sur Mars et de contempler le ciel en essayant de trouver la Terre parmi tous les autres points brillants. Bon au final c’est Mars elle-même que j’ai vue dans le ciel et qui faisait face à Jupiter.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La base de nuit. Credits: Ross Lockwood.

Le ciel était vraiment très noir car il n’y a aucune pollution lumineuse à cette altitude et dans ce lieu aussi reculé et la Lune n’était pas encore sortie. Il y a de nombreuses constellations qui me sont totalement inconnues car je connais très peu le ciel de printemps et nous sommes tellement au Sud que l’on peut apercevoir à l’horizon des constellations de l’hémisphère Sud. Apparement cet été on pourra même voir la Croix du Sud!

Je suis restée une heure le nez en l’air collée à la visière de mon casque en essayant de voir un maximum de choses. L’inconvénient principal avec nos combinaisons spatiales blanches c’est que l’on ne peut pas s’allonger sur le dos pour contempler le ciel. Pour voir le zénith, il fallait que je fasse un gros effort et me pencher en arrière avec mes 15 kilos sur le dos. La prochaine fois j’essaierai les combinaisons vertes et je m’allongerai par terre, pour admirer ca:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ciel depuis la base. Credits: Ross Lockwood.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s